Rapidement, après les premiers miracles de 1652, 

les fidèles ont tenu à marquer leur reconnaissance à la Vierge par les ex-voto.

Quelques-uns, les plus récents, sont en plaque de marbre avec un simple merci qui exprime l’essentiel de la reconnaissance. D’autres en grand nombre sont des tableaux peints de manière très colorée et naïve. Souvent réalisés par des peintres spécialisés ils répondent à 3 critères : la représentation du prodige ; en haut la Madone de Laghet ; en bas le nom du bénéficiaire du miracle, parfois avec les mentions « VFGA » : votum fecit, gratiam accepit (a fait un vœu, a obtenu une grâce).

Les regarder dans le cloître ou au musée  permet de découvrir la foi d’un peuple et le témoignage de la vie dans la région niçoise, monégasque et italienne ; malheureusement les plus anciens ont été détruits par la révolution française. Le plus ancien date de 1792 ; ils sont les témoins de toute l’histoire sociale et cultuelle de ces 2 derniers siècles.

Faire un séjour à Laghet

Pour faire un séjour à l'hôtellerie du sanctuaire,
vous pouvez remplir le formulaire de demande.

L'hôtellerie vous accueille tout au long de l'année.

Cliquez ici