Qu’est-ce que la neuvaine de Notre-Dame de Laghet ?

On se souvient à Laghet du deuxième « prodige » enregistré en 1652. Un jeune pêcheur, fils d’une veuve de Monaco, Anne Giongona, avait été enlevé par des pirates. Désespérée, la mère s’engagea, sur les conseils d’une femme de La Turbie, à venir 9 jours de suite à la petite chapelle du vallon de Laghet. Au second jour, Anne, épuisée, s’assoupit dans la chapelle, elle entendit trois coups et vit en songe son fils délivré. Or, avant même la fin de la neuvaine, il était de retour : la libération avait eu lieu au moment même où Anne faisait ce rêve.

Parce qu’il n’était pas possible à tous de venir 9 jours d’affilée, on en vint à la pratique des 9 tours du cloître du sanctuaire en méditant à chaque fois sur un des « voyages » de la Vierge Marie rapportés par la tradition biblique et liturgique. Mettant leurs pas dans ceux de la Vierge Marie, les fidèles apprennent aujourd’hui encore la confiance en son Fils Jésus, notre Seigneur et Sauveur.

 Une Indulgence Partielle est accordée, depuis le 8 septembre 2012, à ceux qui reçoivent le Sacrement de réconciliation, dans les jours qui précèdent ou qui suivent leur pèlerinage, qui participent à l'Eucharistie le jour du pèlerinage, qui prient aux intentions du Pape et qui font les 9 tours de cloître, en mémoire des 9 voyages de Notre Dame, en priant le chapelet.

Vous trouverez cette neuvaine en vente au magasin du sanctuaire (1 €).

 

indulgence partielle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire un séjour à Laghet

Pour faire un séjour à l'hôtellerie du sanctuaire,
vous pouvez remplir le formulaire de demande.

L'hôtellerie vous accueille tout au long de l'année.

Cliquez ici

L'évangile du jour

Le pape François